Le mot des lecteurs concernant le livre Yvone Fiot-Thiéblemont, aquarelliste du Morvan

Le livre a suscité un vif intérêt ; l'auteur a reçu des témoignages de lecteurs qui sont en partie communiqués ci-dessous, choisis et classifiés par l'auteur.

 ***

je viens d'acheter à Autun votre livre et je tenais à vous féliciter de votre travail ; 

Yvone Fiot est pleine de talents et  ses aquarellles sont de grande qualité. 

cette monographie catalogue met en valeur les réalisations de cette artiste tres douée par la qualité de la photographie et du texte qui l'accompagnent , elle constitue un témoignage de l'histoire récente du pays et des gens particulierement interessant, plein de sensibilité et de profondeur. 

deux dons se rejoignent ici :  le don de la peinture et le don de l'écriture. 

ma famille est originaire d'Autun ;  j'aime parcourir en vélo les environs d'AUTUN; J'apprécie le coté Ouest ,la vue panoramique sur les montagnes bleutées du Morvan illuminées par le soleil de l'après midi et toutes les couleurs de l'automne. C de M.

 

 ***

L’objet – livre.

Magnifique ouvrage, raffiné, luxueux, élégant, plaisamment divers, qu’on feuillette avec bonheur. A. Bourbon

La souplesse de ce livre de format Paysage invite à le feuilleter. Il enveloppe ma main, me procure une entrée sensuelle dans la lumière des aquarelles et la poésie des textes. Ch. Le Marchand

La mise en page et les reproductions des tons complexes et des camaïeux sont de très grande qualité. Ph. Joly

La qualité des images et la mise en page participent à la mise en valeur des textes et des tableaux. F. Bourbouze

 

Découverte de l’artiste.

Il y a dans les œuvres de cette aquarelliste que je ne connaissais pas une force, une sincérité, un amour du Morvan qui vont droit au cœur. Jean-William Hanoteau, aquarelliste de la Nièvre

Ce qui me touche dans son œuvre, c’est le mouvement, la vie : tout bouge, tout bruisse, j’entends le vent dans les feuillages et le clapotis de l’eau où se mire la petite école. Le mouvement est présent partout, même sur l’aquarelle du « paisible village au creux de la vallée ». M. Raffi

J’apprécie beaucoup cet ouvrage qui me fait connaître la vie et l’œuvre de cette aquarelliste que j’ignorais. Je suis conquis par le rendu de l’atmosphère d’Autun. Les paysages du Morvan sont d’un tel réalisme que j’ai eu une sensation d’hiver et de froidure devant « la maison Guillier sous la neige ». C’est tout-à-fait vrai que le dessin est très peu esquissé et que la couleur est l’élément fondamental de ses aquarelles, ce qui me séduit. R. Coulboy

Je suis honteuse d’avouer que je ne connaissais pas l’existence de cette artiste, si proche de nous et de nos paysages. Vous avez su rendre par votre propos plein d’émotion toute la chaleur de notre Morvan. J. Grimaldi

Je découvre cette artiste avec bonheur. J’aime beaucoup le jeu du crayonné et de la couleur, qui fait vivre ses aquarelles très « terriennes ». B. Pineau, aquarelliste

Couleurs intenses où la transparence reste présente, magie de toute la gamme des verts, paysages de neige…dans tout ce qu’elle a réalisé, il y a la lumière, le mouvement et la vie. G. Provansal

 

De la sensibilité des portraits croisés.

L’œuvre de l’aquarelliste avait besoin d’un écrin, l’auteur a su le lui donner. M. Raffi

Approche respectueuse et aimante d’une personnalité qui s’exprime discrètement dans son œuvre. G. Provansal

L’amour du Morvan est constant dans toutes ses aquarelles et dans les commentaires, au sein desquels l’ajout émouvant de notes personnelles rehausse l’analyse de l’œuvre. J. Texereau

Superbe album d’aquarelles accompagné – et pour ainsi dire orchestré- par le commentaire si proche et nuancé de l’écrivain. Un hymne au Morvan ! Bravo pour cette collaboration jumelle ! C. Haller

Vous avez écrit un livre avec votre cœur et bien souvent je sens poindre une réelle émotion sous votre plume…Vous suscitez une « attention », une « tensions vers.. » que Simone Weil (que vous citez) place nettement au niveau du spirituel : une contemplation active, exploratrice et interrogative qui laisse les œuvres se déployer dans la durée. Merci pour ces moments de grâce que vous savez susciter. Ph. Joly

 

Yvone Fiot-Thiéblemont, aquarelliste du Morvan